Tatiana Madveieff

Tatiana a grandi et évolué dans un milieu porté par la création artistique et l’esthétique. Sa mère était graphiste dans la publicité, et sa grand-mère modéliste pour les grands couturiers.

Après des études dans la communication, elle a commencé son parcours à Paris dans le monde un peu fou et agité de la publicité, comme productrice (édition, presse, affichage puis télévision).
Bercée par l’Image sous toutes ses formes, Tatiana a toujours eu une attirance pour le papier comme matière. « J’aime son toucher, sa douceur parfois, sa fragilité mais surtout ses multiples possibilités à être transformé, plié, froissé, éclairé… »

Elle quitte Paris, pour s’installer dans le sud de la France.

Notre artiste se penche sur les choses qu’elle aime comme la décoration, toujours rythmée par une recherche graphique, des lignes et des courbes.

Elle trouve cette inspiration partout, dans la nature, les routes, l’architecture…

« C’est le goût pour toutes ces combinaisons de géométrie qui m’a certainement conduit un jour à acheter une rame de papier de soie blanc, que j’ai coupé, plié, puis assemblé jusqu’à faire ma première lampe. »
C’est toute la poésie du papier qui est alors mise en valeur.
Puis, voulant donner du volume à une feuille de joli papier à grains, elle y a tracé de petites découpes, qu’elle a ensuite repliées. Puis elle a continué…

Plus qu’un support, le papier devient une matière et se suffit à lui même.

Les possibilités sont infinies, et c’est ce qu’elle présente aujourd’hui.